12 février 2021

Scality, seule société de logiciel d’infrastructure parmi les lauréats de la FrenchTech 120

Object storage is the new primary data storage

Paris, France - le vendredi 12 février. Le maintien de Scality dans l’indice FT120 consacre le statut de fleuron français de la startup créée en 2009 et leader mondial dans les infrastructures de données et le cloud privé. Scality est fière de contribuer, avec ce collectif de 120 entreprises, au futur d’une France innovante et ambitieuse.

Avec plus de 10 000 emplois collectivement créés en 2020, et tout autant attendus en 2021, cette sélection de 120 entreprises montre les résultats indéniables de l’attention constante à l’écosystème des startups, portée par les gouvernements successifs depuis 2014. 

Pour Scality, ce programme est un outil incontournable pour aider l’écosystème numérique français à relever les défis qui l’attendent et pour soutenir les entreprises qui contribuent au rayonnement international de la France.

Jérôme Lecat, CEO de Scality, déclare : « Ce succès est véritablement le travail de tout un écosystème : il n’aurait pas été possible sans l’esprit d’équipe qui l’anime, du soutien précieux de la French Tech, de BPI France et du gouvernement, aux associations comme France Digitale, jusqu’aux groupes d’entrepreneurs comme le Galion Project. Nous sommes tous conscients des opportunités, et des responsabilités qui pèsent sur nous. »

Le facteur humain est également primordial pour ce succès, et Scality continuera à s'engager dans cette voie, en mettant en place des politiques RH innovantes à l'image du « Gender Agreement » pour l’égalité femme-homme en entreprise, élaboré avec le Galion Project, et du congé rémunéré second parent mis en place début 2020 avec le collectif #ParentalAct.

L’importance de la deep-tech pour la souveraineté numérique

Scality est l’une des rares entreprises deep-tech et le seul éditeur de logiciel d’infrastructure figurant dans le FT120. A ce propos, Jérôme Lecat déclare « À l’heure où l’informatique du cloud transforme toute infrastructure en logiciel, il est essentiel que la France et l’Europe fassent émerger plus de champions dans ce domaine. C’est ici que se jouera notre souveraineté numérique. Nous devons détenir des clés technologiques pour peser dans les grands échanges mondiaux ». 

Enfin, la prochaine étape d’un collectif comme celui du FT120 est de réussir à accompagner le passage de ses membres du statut de “pépites” à celui d’ETI exportatrices. « C’est ce à quoi s’attache Scality avec 80% du chiffre d’affaires à l’export » souligne Jérôme Lecat.

Julie_Greene
Director of Corporate Communications

Julie Greene